Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2008

Qu'est ce qu'un produit écologique ?

Un produit est réellement « écologique » s’il ne perturbe pas les éco-systèmes. C'est-à-dire si son impact sur l’environnement est minime voire nul.

Il y a différents « niveaux » : un vrai produit écologique ne devrait pas du tout avoir d’impact sur l’environnement.
Dans les faits, on trouve des produits plus ou moins écologiques : on mesure le caractère écologique d’un produit en fonction de son niveau d’impact : plus l’impact est petit, plus le produit est écologique.

Cela dépend :

  1. des ingrédients du produit et de la concentration du produit
  2. de la composition de l’emballage et de l’importance de l’emballage par rapport au produit
  3. de la méthode de fabrication du produit
  4. du mode de transport et de la distance parcourue

Les ingrédients écologiques sont :

  • des matières premières d’origine végétale
  • composés de produits naturels non issus de matières premières fossiles (ex pétrole)
  • des produits non issus de la chimie de synthèse.

Certains labels écologiques interdisent les matières premières supposant la mort d’un animal (ex : graisse de baleine).

 

Exemples de matières premières d’origine végétale :

L’eau
Les eaux florales (ou hydrolats)
Les huiles végétales
Les huiles essentielles
Le caramel


Exemples de matières premières d’origine minérale renouvelable :

Le sel
L’argile


Exemples de matières premières d’origine animale ne supposant pas la mort d’un animal :

Le miel
La gelée royale
La laine


Les fabricants de produits écologiques remplacent :

  • les tensio-actifs pétrochimiques ou de synthèse utilisés dans les produits conventionnels par des tensio-actifs à base d’huile végétale.
  • les parfums/arômes de synthèse par des huiles essentielles ou des arômes naturels
  • les colorants de synthèse par des colorants naturels (caramel par exemple) voire n’utilisent aucun colorant (d’où, au lieu des produits bleu lagon, orange halloween ou vert forêt, des produits clairs voire transparents, en fonction des végétaux utilisés dans la composition)
  • le PVC des emballages par des plastiques recyclables, du verre, des matières recyclées voire des bioplastiques et sont censés économiser les emballages
  • les procédés de fabrication chimiques par des processus naturels (macération, distillation, fermentation, etc) ou par des processus de pression (en particulier pour les huiles).

 

Les labels encadrent systématiquement les ingrédients utilisés (avec des cahiers des charges plus ou moins stricts en fonction des labels), souvent les emballages, parfois le mode de fabrication, très rarement le mode de transport.

Certains produits « écologiques » sont donc plus écologiques que d’autres !